De l’utilité de l’autodéfense numérique en période de confinement

par λ

[λ just log in]

Ça fait bizarre, hein ?

Être livré à soi-même, 24 heures sur 24 dans la même maison, le même appartement ou la même pièce…

Perso, je suis dans ce dernier cas : une large de cellule de 23m2, sans co-détenu.e.s. Par rapport à des camarades entôlé.e.s, c’est le grand luxe ! (force à elles/eux… Surtout à Fresnes vu les dernières nouvelles1…).

Pourtant, nous avons des fenêtres vers le monde : nos PC, nos smartphones… Le numérique, quoi ! On sait qu’il nous faut juste l’utiliser de la façon correcte et, ensuite, nous pourrons appeler, envoyer des messages, partager des documents… Et, le tout, de manière sécurisée. Que demande le peuple ? (la tête de Macron ! 😀 )

Oui mais voilà : nous sommes peu à « savoir nous y prendre ».

Très peu, même.

A tel point que, depuis le confinement, je suis sur le pont, 16 heures par jours, à aider des militant.e.s qui galèrent avec leur matériel… Les problèmes sont souvent simples mais bon, vous savez bien ce qu’on dit : « L’informatique, ça me fait chier », « Je verrais plus tard » ou bien « Bof, c’est des trucs de geeks, tout ça… ».

Voilà deux ans que j’entends ce genre de phrases quand je donne des conseils, propose des ateliers, ou donne des coups de mains. Au début, je me braquais mais, je vous rassure, c’est vite passé (j’aurais arrêté depuis longtemps, sinon).

Mais maintenant, certain.e.s sont tellement désemparés face à ces outils qu’ils/elles en sont presque réduit.e.s à faire des signaux de fumée pour parler à leurs ami.e.s… Et les « trucs de geek » trouvent, soudainement, un très fort intérêt pour ceux/celles-là même qui les dénigraient avant.

Bon, j’arrête là les remontrances. Ce n’est clairement pas l’urgence du moment.

L’urgence, c’est de communiquer avec vos camarades et de vous organiser pour l’après (après le confinement, après les lois répressives qui sont décrétés et …après le capitalisme ?). Donc voilà quelques outils pour vous dépanner (proposés par l’association Framasoft) :

– Framapad, pour faire des textes à plusieurs – https://framapad.org/

– Framatalk, pour s’écrire, se parler, se voir (pensez à mettre un mot de passe à votre conversation en créant votre salon) – https://framatalk.org/accueil/fr/

– Framadrop, pour s’envoyer des documents de manière sécurisée – https://framadrop.org/

Ensuite, sur portable, restez sur Signal. Pour rappel : c’est une application de conversation chiffré (vos messages ne pourrons pas être lu s’ils sont interceptés… tout le contraire des SMS, quoi !). Certes, l’appli a des défaut (je reviendrais dessus dans un autre article) mais, là, on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a.

Évitez les appels et bannissez les SMS si vous contactez vos camarades. Surtout si vous évoquez vos activités militantes, qu’elles quelles soient (simple collage d’affiches ou… d’autres trucs).

Dernière chose : surtout, si vous sortez, NE PRENEZ PAS VOTRE PORTABLE AVEC VOUS ! Cet article de « La Quadrature du Net »3 indique que les renseignements français ont tout l’attirail législatif pour contrôler vos faits et gestes via la géo-localisation et, le cas échéant, vous mettre une bonne grosse amende des familles pour non-respect du confinement sur la seule base des méta-données que vous laisserez derrière vous… Merci la loi renseignement de 2015 !

En bref : restez chez vous, gardez le moral et, si vous devez malgré tout sortir, laissez votre portable à la maison.

Je vous ré-écrirais d’ici la fin du confinement mes loulou.te.s. En attendant, vous pouvez posez vos questions et me contacter à autodef_num [at] riseup.net

Que crève ce monde mortifère.

[λ log out]

Notes
1https://www.ladepeche.fr/2020/03/18/coronavirus-le-detenu-de-fresnes-atteint-du-coronavirus-est-decede,8807363.php

2 Pour les plus geek d’entre-vous : les clés de chiffrements sont stockés sur vos téléphones et non sur un serveur, comme c’est le cas pour Telegram (ce qui rend cette application très sensible à l’espionnage…).

3https://www.laquadrature.net/2020/03/19/contre-le-covid-19-la-geolocalisation-deja-autorisee/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *