Lutte contre les discriminations : Entretien avec “Balance ton Twisto”

Depuis quelques semaines, une page attire l’attention sur les réseaux caennais par son titre accrocheur et ses témoignages. Ayant vocation à libérer la parole de celles et ceux qui subissent ou sont témoins de discriminations dans les transports en communs, notamment par des controleur.euse.s, la page suscite de l’intérêt (plus de 150 mentions j’aime en un mois sur la page facebook, jusqu’à 59 partages sur une de leurs publications et une soixantaine de j’aime sur les publications Instagram) mais aussi beaucoup de réactions (des dizaines voire des vingtaines de commentaires sous certaines publications, dont certains pour décrédibiliser les propos). Cette page, c’est « Balance ton Twisto » [1]. Rugir a rencontré leurs fondateur.ice.s pour en savoir plus.

(Rugir) Peux-tu présenter « Balance ton twisto » pour celles et ceux qui n’en ont pas entendu parler ?

(Balance ton twisto) Balance ton Twisto c’est une plateforme de témoignage qui existe depuis la mi juin à peu près. Ça a été créé par un groupe de jeunes Caennais.e.s dont je fais partie. Pour le moment, c’est une page Facebook et un compte Instagram, mais on va arriver sur Twitter bientôt normalement. L’objectif de la page, c’est de dénoncer les comportements violents, racistes, homophobes, sexistes et discriminants en général des contrôleur.euse.s surtout mais aussi des autres employé.e.s Twisto. Pour témoigner c’est simple, il faut juste envoyer un message privé à la page, on le met en forme, on le renvoie à la personne pour être sûr.e que ça lui convient et on le publie, de manière anonyme. L’idée est née après que certain.e.s d’entre nous aient une énième fois été témoins d’une scène raciste. On a appelé Twisto, ils nous ont dit “oui oui” et fin de l’histoire, comme d’habitude.

Quel est l’objectif de la page ?

Nous, on voudrait que ces comportements cessent, que Twisto prenne en compte les plaintes des usager.e.s et que les auteur.ice.s de ces comportements soient puni.e.s. En ce moment notre audience s’élargit, on a été partagé par Caen en Lutte pour l’Environnement par exemple.

Pourquoi spécialement viser Twisto ?

On s’est vraiment posé la question de l’échelle, c’est vrai. Parce que ça n’arrive pas qu’à Caen, et que c’est même souvent pire ailleurs, dans les quartiers populaires par exemple. Mais faire une page à l’échelle de la France ça nous semblait difficile, pour avoir de l’audience déjà, et puis pour avoir un vrai impact. En visant une entreprise précise, on a plus de chance d’avoir des résultats, un vrai “conflit” avec Twisto. L’idée c’est un peu de ternir leur image (avec des choses véritables bien sûr, pas ternir juste pour ternir) pour que commercialement, iels soient obligé.e.s d’agir.

Après plusieurs témoignages quel est le constat ?

Le constat c’est bien celui qu’on pensait avoir : ça n’était pas juste dans notre tête, il y a bien un problème d’abus d’autorité et de discrimination.

Est-ce que la page vise un constat de fait, ou est-ce que vous envisagez des actions ?

Bonne question, pour le moment on est une plateforme de témoignage mais pourquoi pas devenir un collectif qui agit ?

Dès votre premier témoignage, vous avez eu des « haters » [2], et ensuite un faux témoignage. Comment avez-vous réagi à ces difficultés ? Pourquoi tant de difficultés à publier des témoignages ?

On s’est rendu.e.s compte il y a quelques temps qu’en fait, beaucoup étaient des employé.e.s de Twisto (c’est marqué sur leurs profils), en tout cas sur Facebook. On a eu beaucoup de critiques sur un témoignage dans lequel il y avait des fautes d’orthographe, critiquer la forme et pas le fond, c’est classique. En fait, je crois que c’est le cas de la plupart des pages, associations, collectifs etc qui dénoncent la discrimination dans notre société. Quand on n’est pas concerné.e.s c’est plus difficile de la voir, et puis ça implique de se remettre en question sur ses propres comportements et c’est désagréable. On nous a dit qu’on voyait le mal partout, qu’une remarque condescendante sur le pays d’origine n’était pas du racisme… Il y a même un gars qui suit la page juste pour mettre un “haha react”[3] à chaque post. Un moment, c’était vraiment décourageant, surtout quand en plus de ça, on nous a envoyé un faux témoignage pour nous “montrer” qu’on croyait tout et n’importe quoi. Évidemment qu’on ne va pas avoir la démarche condescendante de ne pas croire les gens qui témoignent jusqu’à avoir des preuves, on ne va pas faire une enquête… Au début, on répondait, maintenant, d’autres gens s’en chargent et c’est très bien comme ça (merci à elleux!)

Un message pour Twisto ?

Gratuité! Les gens frauderont moins:)

(Un bus) Twisto sous tout les angles

Vous pouvez retrouver « Balance ton twisto » :

[1] Twisto est le réseau de transport public de la ville de Caen et de son agglomération

[2] Haters – Mot anglais pour nommer des personnes qui détestent quelque chose

[3] « Haha reacts » est un smiley qui rigole, qui dans ce sens sert à se moquer, à décrédibiliser le propos

Louise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *